Skip navigation

et autres histoires…

 

Du 6/01/2014 au 28/02/2014

à l’ARES (10, rue d’Ankara – Strasbourg)

 

 

Avec ses Contes de Cronos, Alain Eschenlauer nous convie à une méditation sur l’incessante transformation dans laquelle le monde se déploie, dans l’alternance d’une création et d’une destruction qui s’engendrent mutuellement.

Cette perpétuelle germination contamine jusqu’au travail même de l’artiste qu’il nous donne à contempler. Comme une mise en abîme de son propre pouvoir de création / destruction.

Chaque dessin d’A. E. constitue un fragment d’une « Materia Prima » servant à l’élaboration savante d’une mythologie personnelle, une généalogie païenne qui (dés)organise sa représentation des lents processus de transformation / mutation à l’oeuvre dans l’univers du vivant.

Ici, le foisonnement chaotique des origines et des fins est ordonné dans une vision achronique comme pour y trouver le sens de cet apparent chaos, où Cronos rejoint Chronos.

A travers ses cycles graphiques, l’artiste tente, sans illusion, de figurer l’acte de création qui se répète continûment comme un éternel retour.

Régis Pirastru

Cosmogonie filaire

Cosmogonie filaire

Divin mycélium

Divin mycélium

Pixos Polycéphalus

Pixos Polycéphalus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :